LES FAITS

Le site d’Altin diliar est une forteresse perse difficilement accessible située dans un désert du nord de l’Afghanistan, qui n’a fait l’objet de relevés qu’une seule fois, par une équipe russe dans les années 1970. En raison des dégradations causées par l’érosion et les pillages, un constat d’état de conservation général du site était nécessaire.

LA METHODOLOGIE

L’utilisation d’un drone facilement transportable nous a donné accès au site sans avoir à emprunter les routes peu praticables qui y conduisent. Un survol du site à différentes altitudes a permis de produire une ortophotographie à très haute résolution (1 pixel pour 3 cm), et de calculer un modèle numérique de terrain précis à 10 cm en élévation. Ces documents illustrent les phénomènes d’érosion du site et permettent d’en appréhender l’état de conservation afin de pouvoir envisager une éventuelle intervention d’archéologues sur le terrain