LES FAITS

Située au sud-est de la capitale du sultanat, Mascate, et enserrée entre montagne et mer, la cité ancienne de Qalhat est l’un des sites archéologiques les plus importants du sultanat d’Oman. Elle aurait été fondée par les perses au IIe siècle apr. JC. Atteignant son apogée entre les XIIIe et XIVe siècles – son port est alors particulièrement actif -, elle est alors visitée par de grands voyageurs tels que Marco Polo et Ibn Battuta, qui fait mention dans ses écrits de la splendeur de sa mosquée. La cité aurait été détruite par un tremblement de terre à la fin du XVe siècle puis pillée par les portugais en 1508.

Le seul monument qui demeure visible aujourd’hui est le mausolée dit de Bibî Maryam. Le site, vaste de 35 hectares, n’a été que très partiellement étudié. Il figure depuis 1988 sur la liste indicative de l’UNESCO. 

LA METHODOLOGIE

Chaque année, Iconem documente les fouilles conduites sur le site de l’ancienne cité de Qalhat, dans le sultanat d’Oman. Grâce à cette numérisation régulière, nous avons pu créer une cartographie évolutive du site. Pour chaque zone, trois modèles ont été produits : le premier avant les fouilles, le second pendant leur réalisation et le dernier après la consolidation. En travaillant en étroite collaboration avec l’équipe archéologique et à la lumière d’études scientifiques, nous avons proposé une hypothétique reconstitution 3D de chaque monument du site.